06 64 25 52 32 contact@sophiedubois.fr

Stage musicothérapie & chant spontané « La voix, un chemin de conscience »

Chant spontané et créativité

 

 

Au programme:

Chant spontané, improvisation, chants du monde et sacrés, vocalises, analyse de rêves, méditations actives d’OSHO, marche consciente, et d’autres surprises, de nouvelles sources d’inspiration issues de mes différentes formations, comme l’expression libre du corps, la danse contact et la pédagogie voix,  viendront nourrir votre processus de transformation.

La sérénité du lieu, de la nature Drômoise et des moments de détente, viendront compléter ce stage de façon à vous apporter un mieux-être libérateur.

 

Révéler sa voix, oser son chant c’est se relier à ce qu’il y a de plus intime et sacré en soi. C’est ressentir l’élan de vie qui appelle, vivace et tenace et qui demande à jaillir comme une énergie nouvelle et libératrice. En revenant à la source, en se reliant à notre nature profonde, à la terre, en nous ancrant, nous pouvons alors ressentir cette énergie qui nous transcende et nous transforme. C’est là où cette approche de libération de la voix et de révélation de notre chant spontané rejoint le sacré et les inspirations de nos propres mystères… Pour se mettre au service de votre processus de transformation et d’élargissement de conscience nécessaire à tout cheminement qu’il soit artistique, thérapeutique ou spirituel.
L’approche transpersonnelle et artistique qui jalonne ce stage, permet de lever les blocages en favorisant une démarche complémentaire d’une thérapie ou d’un travail vocal traditionnel et est ouvert aux chanteurs comme aux débutants.

Une pause dans votre quotidien,  pour revenir aux sources de votre âme.

 

La voix est un processus qui touche l’être en profondeur. Elle se trouve souvent bloquée par des mémoires émotionnelles qui l’empêchent de se révéler et de se déployer. Nous explorerons tous les registres de «nos voix» par le «lâcher-prise» et la liberté d’improvisation du chant spontané.

 

Informations pratiques

Dates : du 31 octobre au 4 novembre 2018 –  27 février au 4 mars 2019 – 24 au 28 avril 2018
stage d’été du 3 au 7 Août 2019
Horaires :  accueil à partir de 9h30 – début stage 10h30
Fin du stage à 16h00
Lieu : Le Taïa – Le Taillas, Crest – www.letaia.org
Hébergement : de 35 à 60 € en pension complète par jour – nourriture saine, bio et locale.
Coût du stage sans hébergement : 385 euros
stage réservé à 14 stagiaires maximum pour permettre un travail de qualité
Un entretien préalable est nécessaire pour une1ère inscription en appelant Sophie au 06.64.25.52.32 ou en me contactant par mail : contact@sophiedubois.fr

Nous vous proposons aussi.

  • sessions soirées hebdomadaires : prochain cycle 17 septembre
  • stages de WE :   voir la page chant spontané

 

 

 

 

sophie_duboisSophie Dubois a été musicienne puis chef de choeur. Musicothérapeute et Psychopraticienne Transpersonnelle ( Formée au conservatoire de Lyon et à l’IRETT Paris, en analyse de rêves et respiration holotropique ) elle travaille aujourd’hui avec des groupes et reçoit en individuel en psychothérapie et en art-thérapie vocale. Elle a crée une méthode originale avec les outils de la pédagogie vocale et musicale et une approche psycho- corporelle et holistique de la voix.

 

 

Témoignages

En stage « Chant spontané », pour une semaine en résidentiel, dans un beau site en Drôme provençale.

Une dizaine de participants, 25 à 68 ans, plus de femmes que d’hommes, je ne connais personne.

 

Premier matin, Sophie nous propose quelques « échauffements » vocaux, pas trop difficiles, sans doute pour nous apprivoiser un peu…

Puis, elle demande deux volontaires pour se mettre au milieu du groupe, j’hésite un peu, regarde les autres participants et, d’un regard échangé, je propose à une jeune femme de faire l’exercice ensemble (j’ai su ensuite qu’elle était la plus jeune et moi le plus âgé), elle accepte sans hésitation ; nous nous mettons au milieu, un peu flottants…

La consigne de Sophie : « Prenez contact visuellement, puis laissez venir votre voix, n’importe quel son, celui qui viendra, ne cherchez pas à chanter, ou à faire une belle voix, ou quelque chose de « réussi »… Non simplement ce qui vient en restant bien en contact l’un avec l’autre, visuellement et éventuellement corporellement … »

Nos nous regardons la jeune femme et moi, un peu stressés, nous ne nous connaissons pas, et sommes au milieu d’un cercle, sous les regards de gens inconnus…

Et, peut-être cela se déclenche-t-il à partir des regards et d’une confiance issue d’un relâchement ?

Je ne sais pas, mais je ne me souviens pas lequel de nous deux commence à émettre un son… Peut-être une sorte de coassement mal assuré… Et l’autre se met aussi à émettre un son…

Assez vite, ces deux sons deviennent progressivement un contrepoint assez fantastique !

Comment témoigner de ce phénomène inouï (Littéralement !) ?

Le chant spontané se développe et occupe tout mon espace intérieur, plus aucun stress, zéro questions, « ça » coule, jaillit, se déroule, se déploie, s’enroule avec le chant de ma jeune partenaire…

Confiance et assurance totale, en fait, je sens que nous nous « connaissons », sur un plan ? Quoi ? Subtil ? Energétique ?

Et, nos corps se sont mis à bouger, agis par cette énergie du souffle et du son, devenant une danse entièrement construite et rythmée par notre chant en contrepoint.

L’énergie de nos sons et de notre danse s’intensifie de plus en plus, véritable transe…

Dans mon souvenir, c’est magique, « divin »

Cette jeune femme inconnue et moi sommes une seule entité en harmonie totale.

Combien dure ce jeu ? 5, 6, 10 minutes ?

Puis, à un moment où dans notre danse nous nous tournons le dos, au même instant, au 1/10ème de seconde, nous stoppons – exactement ensemble, notre danse et notre chant, dans une coordination stupéfiante, comme une vanne brusquement fermée…

Nous restons quelques secondes, ainsi, suspendus, dans un silence magique, de nous-mêmes et du groupe.

Nous nous tournons l’un vers l’autre, épatés et émus…

 

alain

Libération
Ce quelque chose d’inconnu
C’est là, derrière les barreaux
tapi dans l’ombre
drapé dans la peur
Ça ne peut se dire
Ça ne peut s’exposer
C’est là depuis toujours
C’est là, claquemuré
Mais ça ne l’est pas à tout jamais
Ça bouillonne en profondeurs
Ça ne demande qu’à sortir
Ça va pas prévenir
Ça va bondir
Ça va jaillir
C’est un flot !!!
C’est la vie qui jaillit
Ça s’explique pas
Ça se vit
C’est un face à face
C’est un corps à corps
C’est un jeu de miroirs
T’es qui toi ?
Et tous ces autres qui jaillissent de moi ???
Je les découvre
je m’en empare
je les absorbe
je les vis…
Il y a la joie
Il y a la peine
il y a la douleur
Il y a les chaînes
Il y a la violence
Il y a la paix
Il y a le chaos
Il y a du léger
Il y a du lourd
Il y a de l’amour
Y a plus de peur !!!
Ça coule de source
Et ça coule à flot
Ça m’emporte
Ça me brasse
Ça m’envahit
Ça me jette
Ça me reprend
Ça me chante
Ça me hurle
Ça joue
Ça rit
Ça pleure
Ça m’émeut
Ça m’enlace
Et ça me dépasse…
Y a plus de peur !!!
Je suis cheval
Je suis dragon
Je suis forêt
Je suis steppe
Je suis chinois
Je suis mer
Je suis vent
Je suis vague
Je suis tempête
Je suis dense
Je suis transe
Je m’expanse…
Et je danse !!!
Je m’enroule
Je déboule
Je vais
Je viens
Je suis ressac
Je suis un puits
Je suis un pont
J’y vais à fond…
Et je m’envole !!!

Rémi