06 64 25 52 32 contact@sophiedubois.fr

Psychopraticienne en psychothérapie et Musicothérapeute, j’adhère à la définition du «thérapeute» de Jean-Yves Leloup  (voir les thérapeutes d’Alexandrie*) qui a une attention à l’Etre dans toutes ses dimensions : corps, âme et esprit.  Le Thérapeute n’est pas un «sujet supposé savoir» mais «un sujet supposé écouter» et J’ai appris cela très tôt dans ma vie de musicienne et de chef de chœur puis au fil du temps mon expérience s’est enrichie d’une écoute plus approfondie de l’Etre et de sa psyché. Je propose un accompagnement en psychothérapie transpersonnelle  et en  art-thérapie Voix avec l’outil du chant spontané, où le lien thérapeutique, le corps, les émotions et la parole sont au centre de la relation. J’utilise l’analyse de rêves, la conscience corporelle de la respiration, la respiration holotropique et la voix pour élargir les états de conscience, voir au delà de l’Ego, rencontrer l’être et approfondir la thérapie. Je reçois les adultes, les couples et j’anime un cercle de femme et des stages de We et d’été, ou ateliers hebdomadaires. Je suis également formée à  l’accompagnement au deuil. Je donne ponctuellement des formations sur la relation et la posture dans la relation de soin ou  sur la voix et la musicothérapie dans la relation d’aide.

Je continue à me former et à être supervisée et je travaille selon le code de déontologie de la FF2P et suis affiliée à la charte Ethique. Je suis membre du G.R.E.T.T (Groupe de Recherche et d’Études en Thérapie Transpersonnelle).

Le psychothérapeute transpersonnel à l’obligation, avant d’être autorisé à exercer, de faire lui-même une thérapie auprès d’un psychothérapeute reconnu.  Le but de cette démarche est de se confronter à son propre vécu pour que celui-ci ne vienne pas entraver sa capacité à écouter et à accompagner ses patients dans une démarche de neutralité bienveillante.
Pour solidifier cette attitude de non jugement auprès de nos patients, nous sommes supervisés par un psychothérapeute référent tout au long de notre carrière. Ces obligations pour le praticien sont des garanties de sérieux, de protection et de sécurité du cadre thérapeutique pour les patients. Ayant été en thérapie, le thérapeute sait quel travail difficile d’introspection il vous demande de faire parce qu’il l’a lui même vécu.

Parfois certaines personnes s’étonne du côut d’une thérapie. Dans notre déontologie nous nous sommes engagés à continuer notre formation, être en supervision et en thérapie et nous avons des charges qui nous contraignent et nous obligent à pratiquer ces tarifs et ce tout au long de notre pratique professionnelle.

Poursuivre le portrait >

« Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur comme un destin. »

– Carl G. Jung

prochain stage

cliquez ici